Le Brevet Informatique & Internet lycée : B2i lycée

L'élève a acquis le B2i niveau lycée s'il a validé 80 % des aptitudes dont au moins 50 % dans chaque domaine. Au moins deux disciplines différentes doivent intervenir pour la validation de cette attestation.
La mention de l'attestation du B2i lycée figure désormais dans tous les livrets scolaires des séries des voies générale et technologique (à l'exception des séries TMD et Hôtellerie).

« Les contenus sont organisés en cinq domaines :

Domaine 1 : travailler dans un environnement numérique évolutif

Construire des identités adaptées aux différents contextes (public, privé, professionnel, personnel).
Paramétrer ses applications et les services en ligne utilisés de façon à gérer et contrôler ses traces (mots de passe, gestion de l'historique, données de formulaire, etc.).
Changer les règles de confidentialité et les paramètres des services utilisés sur le web ; en vérifier régulièrement les modifications.
S'inscrire et se désinscrire d'un service numérique (lettre d'information, réseau social, flux, etc.).
Identifier les éléments de stratégie commerciale des services et matériels utilisés.
Identifier les enjeux associés aux modes de codage et de programmation (diversité des langages de programmation, open source) ; identifier leur impact sur les usages.
Repérer lors des recherches et de la navigation les traces personnelles issues de la collecte (formulaires ; cookies).

Domaine 2 : être responsable

  • Comprendre et respecter les grands principes résultant de la loi informatique et libertés (droit à l'information, d'accès, de rectification des données, de suppression, d'opposition ; principes de finalité, de pertinence et de proportionnalité).
  • Comprendre et appliquer les conditions d'utilisation des services en ligne (autoriser ou pas l'utilisation de la géolocalisation, du partage de données et d'application, etc.).
  • Porter un avis critique sur une situation liée à l'usage du numérique dans le respect des règles (modalités de diffusion des informations : buzz, hoax, etc.).
  • Etre responsable de toutes ses publications, y compris lors de l'utilisation d'un pseudonyme.
  • Utiliser les ressources du web en respectant le droit d'auteur et la propriété intellectuelle.

Domaine 3 : produire, traiter, exploiter et diffuser des documents numériques

  • Maîtriser les fonctions de base des suites bureautiques.
  • Distinguer une simulation ou une modélisation de la réalité lors du traitement des informations ; préciser le contexte associé aux résultats obtenus et ses conséquences sur leur interprétation. Identifier la nature des modèles employés et leurs limites de validité.
  • Structurer un document (listes, styles, etc.). Créer et réutiliser un modèle, une feuille de style. Insérer automatiquement des informations dans un document, un classeur (notes de bas de page, date de création, numéro de page, etc.).
  • Créer et modifier un document numérique composite transportable et publiable. Choisir les formats d'importation adaptés au besoin.
  • Utiliser des outils de suivi des modifications.
  • Modifier les métadonnées attachées à son document (titre, auteur, date, etc.).
  • Choisir des types de représentation adaptés à l'information à traiter.

Domaine 4 : organiser la recherche d'informations

  • Structurer un travail de recherche en définissant son besoin, les outils à mobiliser, la démarche à mettre en œuvre.
  • Construire une veille numérique en utilisant des outils de veille adaptés (alertes, fils RSS, abonnements, podcast, etc.).
  • Mettre en œuvre, sur un moteur de recherche, les filtres nécessaires pour que la requête soit pertinente.
  • Connaître les critères de tri du moteur de recherche utilisé.
  • Chercher et identifier l'origine de la publication en utilisant au besoin le code source, pour exploiter un document.
  • Elaborer une bibliographie incluant des documents d'origine numérique.

Domaine 5 : communiquer, travailler en réseau et collaborer

  • Connaître et prendre en compte les critères d'accessibilité.
  • Choisir des types de présentation adaptés au mode de communication.
  • Publier un document en s'appuyant sur des ressources dont l'élève n'est pas l'auteur dans le respect des règles (droit de citation, respect des licences, etc.).
  • Participer à une production numérique collective (site collaboratif, wiki, etc.) dans un esprit de mutualisation, de recherche ; choisir des stratégies collaboratives adaptées aux besoins.
  • S'exprimer via les réseaux en identifiant la qualité de l'espace de publication (publique, privée, professionnelle, personnelle).
  • Participer à un débat en ligne dans le respect des interlocuteurs (Nétiquette). »

 

 

Modifier le commentaire 

par ANNA BURBALLA-DELGADO le 07 nov. 2015 à 14:56

haut de page